Appel à contribution : LA FRANCE EN GUERRE DANS LE SECOND XXE SIÈCLE

By Nathalie CAU | Non classé | 0 Comments

Journée d’étude – Sorbonne, 19 octobre 2018

Appel à contribution : LA FRANCE EN GUERRE DANS LE SECOND XXE SIÈCLE, Représentations et mémoires contemporaines, 2000-2017 (Sorbonne, 19 octobre 2018)

Date et lieu de la journée d’étude : 19 octobre 2018, Paris, Sorbonne

Date limite des propositions de communication: 12 mars 2018

En 2017, à respectivement 70 ans de la Seconde Guerre mondiale et 50 ans de la guerre d’indépendance algérienne, on peut être surpris par l’effervescence mémorielle qui, en ce début du XXIe siècle, rend présents, de façon inégale selon les conflits – trop de mémoire ici, pas assez là –, ces événements.

La journée d’étude invite à interroger les représentations – symboliques, politiques, architecturales, artistiques… – que ces conflits passés nourrissent depuis le début du XXIe siècle et à mettre en évidence des dynamiques mémorielles qui investissent l’espace public.
La manifestation prévue se place résolument dans le temps de la mémoire récente, à compter de l’an 2000.

L’un des objectifs de la journée d’étude – pour lequel il est ici fait appel à contribution – sera de proposer une réflexion sur la/les manière(s) dont ces conflits – selon des durées, des modalités et des enjeux qui leur sont propres – marquent les créations plastiques contemporaines, mais aussi sur la/les manières dont les créations contemporaines sont des marqueurs de la mémoire. Dans quelle mesure la mémoire des conflits retenus se trouve-t-elle – en ce début du XXIe siècle – dans le travail d’artistes contemporains ? Plus fondamentalement, comment aborder aujourd’hui, en tant qu’artiste, la question de la représentation de la mémoire de la guerre et des guerres du second XXe ?

– Dans quelle mesure la mémoire des conflits du second XXe siècle inspire-t-elle depuis l’an 2000 le travail d’artistes ? En quoi le travail plastique de ces artistes s’inscrit-il dans des cycles de mémoire ?
– En quoi les oeuvres d’art contribuent-elles elles-mêmes à faire évoluer les représentations du champ mémoriel des conflits du second XXe siècle ?

– Comment la création artistique contemporaine aborde-t-elle la question de la représentation de la mémoire de la guerre ?

Deux autres objets d’étude seront proposés au cours de cette journée; l’un d’eux portera sur les mémoriaux récemment ouverts en tant que « hauts-lieux de mémoire française », un autre s’intéressera au temps politique des représentations telles qu’elles ressortent des prises de parole politiques lors des inaugurations et des cérémonies commémoratives.

Fonctionnement de la journée d’étude

La manifestation aura lieu en Sorbonne. Pour les participants, les frais de déplacement et d’hébergement seront pris en charge en tout ou partie.
Les panels se dérouleront en deux parties : les thématiques seront d’abord abordées par des acteurs

Journée d’étude – Sorbonne, 19 octobre 2018

du champ, invités (en l’occurrence des artistes), puis dans un deuxième temps par les interventions retenues.
Les interventions seront de 15 mn.

Calendrier

12 mars 2018 : Date-limite de réception des propositions de communication 15 avril 2018 : Réponse aux propositions de communication
19 octobre 2018 : Journée d’étude

Format des propositions de communication
Les propositions de communication ne doivent pas excéder les 300 mots. Elles comporteront :
nom et prénom, rattachement institutionnel (si existant), courriel, titre de la communication, court CV (2 pages maximum).
Contact : memoirescontemporaines@gmail.com

  • Comité d’organisation

Anne Bernou (anne.bernou@orange.fr)
Andrea Brazzoduro, University of Oxford (andrea.brazzoduro@sant.ox.ac.uk)
Fabien Théofilakis, Université de Paris I Panthéon Sorbonne (fabien.theofilakis@paris1-univ.fr)

 

  • Comité scientifique

Alya Aglan, Université de Paris I Panthéon Sorbonne

Annette Becker, Université de Paris -Nanterre (HAR, EA 4414)

Raphaëlle Branche, Université de Rouen

Corine Defrance, CNRS – Université de Paris I Panthéon Sorbonne

Laurence Bertrand Dorléac, Sciences Po Paris

Thierry Dufrêne, Université de Paris-Nanterre (HAR, EA 4414), INHA

Robert Gildea, University of Oxford

Itzhak Goldberg, professeur émérite, Université Jean Monnet, Saint-Étienne

François-Xavier Nérard, Université de Paris I Panthéon Sorbonne

Natalya Vince, Universités de Portsmouth et d’Alger 2

Mots clés : Art et histoire, art et guerre, art et mémoire, cultural studies, art contemporain, mémorial

Étiquettes : , , , ,