« Émergence de l’art vidéo en Europe » historiographie, théorie, sources et archives (1960-1980) », 11 décembre 2018

By Nathalie CAU | Non classé | 0 Comments

Le projet « Émergence de l’art vidéo en Europe : historiographie, théorie, sources et archives (1960-1980) » du Labex Arts-H2H/EUR ArTeC tiendra son prochain séminaire à la BnF, il sera suivi d’une projection-conférence à l’INHA et aura lieu le mardi 11 décembre 2018 de 10h à 20h.

Plus de renseignements en suivant ce lien

Evénement facebook : https://www.facebook.com/events/315027955986414/

Cet événement est ouvert à tous, merci de faire circuler l’information aussi largement que possible.

(illustration : Antoni Muntadas, Arte Vida, 1974)

Émergence de l’art vidéo en Europe : historiographie, théorie, sources et archives (1960-1980)
Séminaire de recherche 4 et Antoni Muntadas, Early video works

11-12 décembre 2018
Bibliothèque nationale de France et Institut national d’histoire de l’art

Les communications publiques du Séminaire de recherche auront lieu le mardi 11 décembre de 9h30 à 16h, salle 70, site François Mitterrand, BnF

La projection-conférence d’Antoni Muntadas se tiendra le mardi 11 décembre de 18h à 20h, salle Walter Benjamin, INHA
—-
Les recherches historiographies sur l’art vidéo, de même que les discours critiques ou les théories esthétiques, restées longtemps centrées sur le continent américain, ne se sont développées que tardivement dans les pays d’Europe, qu’elles concernent les productions nationales ou, a fortiori, l’ensemble de la production continentale. Les contextes techniques, sociaux et politiques nationaux très divers qui ont vu l’avènement de l’image électronique ont également, il est vrai, largement freiné l’émergence d’une vision historique globale.

À ce jour, à l’échelle de l’Europe, une histoire de l’art vidéo demeure donc à faire. C’est la mission à laquelle le présent programme de recherche entend répondre. Un réseau international, regroupant à la fois des historiens de l’art et de l’image en mouvement, des artistes, des protagonistes de cette aventure, des dépositaires de fonds d’archives, des conservateurs et de jeunes chercheurs, s’est constitué. Il a pour objectif de collecter des données sur les artistes, les œuvres et les événements qui ont permis l’avènement de cette pratique, ou qui ont compté dans son développement sur le territoire européen, et de mettre au jour les conditions nationales spécifiques de production et de diffusion permettant d’expliquer la variété des productions comme la disparité des périodes d’émergences (1960-1980).

——
Mardi 11 décembre 2018
BnF, site François Mitterand, salle 70
Communications publiques

9h30 – Introduction et présentation du programme « Émergence »
François Bovier, Alain Carou et Grégoire Quenault (Coordinateurs)

9h45 – The early days of videoart in the Netherlands, a brief history
Gaby Wijers (Directrice, LIMA)

10h30 – From The Museum of Memory: Video Art in the Netherlands
Tom Van Vliet (Directeur, World Wide Video Festival

11h15 – Pause

11h30 – Early video-art in Italy. Emergences, production and exhibition practices. Access and preservation issues
Lisa Parolo (Chercheuse post-doctorante, Université d’Udine)

12h15 – Pause déjeuner

13h45 – Portugal : Alternativa Zero et après
Jean-François Chougnet (Président, Mucem et Ex-directeur, Musée Berardo)

14h30 – A Chance to Investigate Reality. Video Art in the Workshop of the Film Form Circle
Tomasz Zaluski (Professeur, Université de Łódź)

15h15 – Table-ronde

INHA, salle Walter Benjamin

Projection-conférence

18h – Early video works
Antoni Muntadas (Artiste vidéaste)

—-

Mercredi 12 décembre 2018
Séminaire de recherche semestriel

Les coordinateurs du programme « Émergence de l’art vidéo en Europe », François Bovier, Alain Carou et Grégoire Quenault, l’ingénieure d’études, Ségolène Liautaud et les chercheurs invités Jean-François Chougnet, Lisa Parolo, Tom Van Vliet, Gaby Wijers et Tomasz Zaluski et l’artiste Antoni Muntadas feront un bilan d’étape du programme de recherche.