LA FABRIQUE DE PASSÉS UTILES : METTRE EN MÉMOIRE, METTRE EN ARCHIVE, METTRE EN RÉCIT DANS LES SOCIÉTÉS MÉDIÉVALE ET MODERNE. ORIENT ET OCCIDENT.

La mise en passé est un geste profondément enraciné dans les sociétés médiévales et modernes. Produire, au moyen d’opérations d’archivages et d’écritures, du passé utile pour un présent ou dans la pensée d’un avenir mobilisait les pouvoirs laïques et ecclésiastiques et leurs personnels, les administrations, les communautés de métier, et constituait une dimension essentielle du travail savant. Le projet que nous présentons vise à mieux comprendre les moyens, les objectifs, et les effets de cette activité de fabrique du passé. (Lire la suite)

Porteurs du projet :

Franck Collard, Directeur du Centre d’Histoire Sociale et Culturelle de l’Occident (CHISCO) , Université Paris Nanterre

Nicolas Schapira, Directeur du Centre d’Histoire Sociale et Culturelle de l’Occident (CHISCO) , Université Paris Nanterre

Partenaires au sein du labex

  • Histoire des Arts et des Représentations (HAR) – EA 4414
  • Archéologies et Sciences de l’Antiquité (ArScAn) – UMR 7041

Autres partenaires associés

Centre d’Histoire Sociale et Culturelle de l’Occident (CHISCO-EA1587)
https://chisco.parisnanterre.fr/