Théâtre/Public, n°230, octobre-décembre 2018 « Enseigner la mise en scène « 

By Nathalie CAU | Parution, Publications, Vie du laboratoire | 0 Comments

Théâtre/Public, n°230, octobre-décembre 2018

Enseigner la mise en scène

Dossier coordonné par Jean-Louis Besson et Katharina Stalder

Entretien : Thomas Ostermeier

La création d’une première section Mise en scène dans une école supérieure de théâtre en France, au TNS, au début des années 2000, fit à l’époque polémique. Presque vingt ans ans plus tard, le dossier « Enseigner la mise en scène » propose de revenir sur cette histoire et plus spécifiquement sur son actualité alors que les formations se sont depuis multipliées.
Quelles sont les singularités de chacune, leur approche et, plus largement, les enjeux, les difficultés et les perspectives pour le théâtre à venir de telles formations ?
Ce 230e numéro est aussi l’occasion de faire évoluer la formule de Théâtre/Public. On y retrouve, bien sûr, le dossier — que nous venons de présenter —, constitué d’études, de témoignages, de récits.
A celui-ci, désormais, s’ajouteront en plus grand nombre des articles en prise avec l’actualité du théâtre public : interventions, comptes-rendus, recensions. Et chaque volume débutera, dorénavant, par un entretien — c’est Thomas Ostermeier qui ouvre cette « nouvelle formule ».
 
SOMMAIRE
 
ENTRETIEN avec Thomas Ostermeier réalisé par Clare Finburgh
Un metteur en scène, un théâtre, un continent, un monde
Thomas Ostermeier et la Schaubühne
 
DOSSIER
coordonné par Jean-Louis Besson et Katharina Stalder
Jean-Louis Besson et Katharina Stalder
Enseigner la mise en scène
Ouverture
1 – De la transmission à l’enseignement
Frise chronologique
Jean-Louis Besson
Per aspera ad astra
Évolution des formations à la mise en scène dans l’Europe francophone
Vsevolod Meyerhold
Programme des cours de maîtrise de mise en scène (27 août 1918)
Béatrice Picon-Vallin
La première école de mise en scène
Georges Banu
Le jeu comme préalable à la mise en scène
Radu Penciulescu
L’enseignement de la mise en scène à l’Académie de théâtre et de cinéma de Budapest
Josyane Horville
Naissance d’une idée
Marc Sussi
Le Jeune théâtre national
Anne-Françoise Benhamou
L’ouverture de la section Mise en scène de l’école du Théâtre national de Strasbourg
 
2 – Comment la mise en scène s’apprend-elle ? S’enseigne-t-elle ?
Enjeux et perspectives
Katharina Stalder
La mise en scène : enjeux d’une formation
Michel Boermans
La mise en scène, une synthèse possible
Jean-Louis Besson
Un pari risqué
Robert Cantarella
Réactiver l’étonnement devant des langages différents
Propos de Nicolas Fleury, recueillis par Jean-Louis Besson
Un enseignement personnalisé
Propos de Jean-Loup Rivière, recueillis par Jean-Louis Besson
Écrire, chercher
Laurent Berger
Ouvrir un espace d’expérimentation pédagogique et artistique
Roxane Martin
S’inscrire dans un contexte de création scénique européen
Entretien avec Guillaume Lévêque, réalisé par Jean-Louis Besson
« C’est la direction d’acteurs qui prime »
Entretien avec Stanislas Nordey, réalisé par Jean-Louis Besson
« Une école qui formaterait serait une école mortifère »
Katharina Stalder
Les écoles de mise en scène, un outil au service de l’égalité femmes-hommes ?
 
3 – Des écoles dans le monde
Jean-Louis Besson
La formation à la mise en scène, un enseignement en mutation (Montréal)
Interview d’Antonio Araújo, par Maria Lúcia de S.B. Pupo
Projets individuels et formation collective
Maria Lúcia de S.B. Pupo
Un cas d’école au sud de l’équateur (São Paulo)
Carles Batlle et Jean-Louis Besson
Une formation diversifiée aux arts scéniques (Barcelone)
Jean-Louis Besson
À quel théâtre formons-nous ? (Giessen)
Contacts, adresses, liens internet et présentation chiffrée des différentes écoles
• 88 Conservatoire national d’art dramatique • 89 École supérieure d’art dramatique du Théâtre national de Strasbourg • 90 École nationale supérieure des arts et techniques du théâtre, Lyon • 91 Baccalauréat en art dramatique, spécialisation études théâtrales, École supérieure de théâtre, université du Québec à Montréal (Canada) • 92 Escola de Comunicações e Artes, Universidade de São Paulo (Brésil) • 93 Institut del Teatre de Barcelona, Catalogne • 94 Institut für Angewandte Theater wissenschaft (ATW), Justus-Liebig-Universität, Giessen (Allemagne) • 95 Institut national supérieur des arts du spectacle et des techniques de diffusion, Bruxelles • 96 La Manufacture, Haute école des arts de la scène, Lausanne • 97 Master « Création spectacle vivant », université Paul-Valéry, Montpellier • 98 Master théâtre « Mise en scène et dramaturgie », université Paris-Nanterre • 99 Master « Mise en scène et dramaturgie en Europe », université de Lorraine, Metz
MISCELLANEES
Marie-Ange Rauch
1968-2018 ? De l’imagination sociale au pouvoir dans les CDN
Emeline Jouve
… En quête d’auteurs
Forum des nouvelles écritures dramatiques européennes (Avignon, 7-8 juillet 2018)
Yannick Butel
« Tant d’efforts ! et tout cela juste pour vingt représentations »
A propos de Face à Médée, journal de répétition, Arles, Actes Sud-Papiers, 2018 de Valérie Dréville.
Céline Champinot
Cosmocrator
Céline Champinot
La Bible, vaste entreprise de colonisation d’une planète habitable (extraits)
Emmanuelle Thiébot
Danser (contre) la ségrégation raciale
A propos de We Love Arabs, un spectacle d’Hillel Kogan.
Étiquettes : , ,